Menu toggle

Bienvenue Retour

Guides

Boîte de direction défectueuse ? Quels sont les symptômes et quand faut-il changer la pièce ?

Le boîtier de direction de la voiture travaille dans l’ombre et ne pose que rarement des problèmes. Ce n’est que lorsque des symptômes clairs de la défaillance du boîtier de direction apparaissent que le composant se fait remarquer. Dans notre guide, vous apprendrez quels sont les symptômes d’un boîtier de direction défectueux, quelles en sont les causes et comment changer le composant.

Comment fonctionne le mécanisme de direction assistée

Le boîtier de direction est un élément important de la direction des voitures modernes. Sa fonction est de transformer le mouvement de rotation du volant en un mouvement de poussée. Ce n’est que de cette manière que les roues du véhicule peuvent être déplacées en fonction du mouvement de direction du conducteur. De plus, la boîte de vitesses amortit les effets de la route sur le volant. Pour les voitures et les véhicules utilitaires légers, on utilise le plus souvent des boîtiers de direction à crémaillère.

Le boîtier de direction détermine l’angle de braquage des roues avant

Tous les mouvements du volant sont transmis au boîtier de direction via la colonne de direction. De là, la force est transmise aux autres composants de la direction sous forme de mouvement de poussée via la tringlerie de direction. Lorsque le conducteur tourne le volant, le braquage des roues avant change. La démultiplication du boîtier de direction réduit l’effort nécessaire à cet effet.

Le boîtier de direction et le servo facilitent la direction

Afin de réduire encore l’effort nécessaire, les boîtiers de direction des véhicules modernes disposent presque toujours d’une assistance de direction. Des composants hydrauliques intégrés dans le boîtier de direction renforcent les mouvements de direction du conducteur. Une pompe d’assistance génère la pression nécessaire pour soutenir le fonctionnement de la direction en cas de besoin.

Symptômes typiques en cas de défaut du boîtier de direction

Les boîtiers de direction des véhicules modernes sont très résistants et robustes. Néanmoins, le boîtier de direction d’une voiture peut parfois tomber en panne. Si le boîtier de direction est défectueux, des symptômes typiques indiquent généralement le problème. Les signes exacts dépendent notamment du type de boîtier de direction et de sa structure.

L’un des signes les plus fréquents d’un boîtier de direction défectueux est que la direction devient soudainement difficile à manœuvrer. Le conducteur doit exercer beaucoup plus de force pour pouvoir diriger la voiture. Le volant peut également devenir difficile à tourner. Dans certains cas, le véhicule ne peut plus être dirigé avec précision ou la direction se bloque complètement lorsque le boîtier de direction est défectueux.

Perte d’huile ou bruit

Les boîtiers de direction avec assistance de direction intégrée comme direction assistée ou les boîtiers de direction électrohydrauliques attirent souvent l’attention sur le défaut par une fuite d’huile. Dans ce cas, une flaque d’huile apparaît parfois sous les véhicules concernés. De l’huile d’assistance peut également se trouver sous le plancher du véhicule et sur le boîtier de direction, indiquant ainsi que le boîtier de direction est défectueux.

Si l’on pense que le boîtier de direction est peut-être défectueux, il faut également faire attention aux bruits anormaux lors de la direction. Un boîtier de direction défectueux est souvent à l’origine de bruits de direction inhabituels, tels que des frottements ou des craquements, qui peuvent se produire lors du braquage. Un bourdonnement lors du mouvement du volant peut également faire partie des symptômes d’un boîtier de direction défectueux.

Signes d’un boîtier de direction défectueux

  • La direction du véhicule est difficile
  • L’effort de direction augmente
  • L’assistance à la direction ne fonctionne pas
  • Le volant est bloqué
  • La trajectoire droite est imprécise
  • Bruits ou craquements lors de la direction
  • bourdonnement lors des mouvements de direction
  • Messages d’erreur du boîtier de direction ou du capteur d’angle de braquage
  • Le jeu dans la direction est augmenté

Causes fréquentes d’un boîtier de direction défectueux

Un défaut du boîtier de direction peut survenir pour différentes raisons. Si les boîtiers de direction des véhicules plus anciens sont défectueux, l’usure et l’âge des composants entrent en ligne de compte comme cause. Tous les composants à l’intérieur d’un boîtier de direction s’usent à chaque mouvement de direction, ce qui peut finalement conduire à un défaut.

Différentes contraintes liées à la conduite peuvent également être à l’origine d’une défaillance du boîtier de direction. Les mauvaises routes ou la conduite hors des sentiers battus transmettent des chocs et des vibrations au boîtier de direction. Les composants peuvent alors se déformer ou s’user, ce qui entraîne l’usure du boîtier de direction au fil du temps.

Accident ou composants défectueux comme cause

Les accidents peuvent également être une cause possible de défaillance des boîtiers de direction. Si les composants de la direction, comme les barres d’accouplement, reçoivent un choc, celui-ci peut également endommager le boîtier de direction. En outre, le boîtier de direction est soumis à de fortes contraintes dues à l’humidité et à la saleté sous le véhicule. Si, par exemple, de l’humidité pénètre dans le véhicule, le boîtier de direction en souffre.

Un défaut d’autres composants du véhicule peut également entraîner un boîtier de direction cassé. Le boîtier de direction peut par exemple être endommagé par des barres d’accouplement défectueuses. Des roues non équilibrées ou des composants de châssis usés peuvent également favoriser l’usure du boîtier de direction. En revanche, si de l’huile s’échappe du boîtier de direction, cela est généralement dû à des bagues d’étanchéité durcies.

C’est pourquoi le boîtier de direction est défectueux

  • Usure due à un kilométrage élevé
  • Usure due à un mauvais revêtement de la chaussée
  • Dommage accidentel sur le boîtier de direction
  • Défaut dû à une infiltration d’humidité
  • les joints ou les bagues d’étanchéité sont usés
  • Dommages causés par des barres d’accouplement défectueuses
  • Charge due à des roues non équilibrées

Boîte de direction défectueuse – mieux vaut la remplacer rapidement

Si les premiers signes d’un défaut du boîtier de direction apparaissent, il convient de remédier rapidement au problème. Pour des raisons de sécurité, le remplacement de l’ensemble de la pièce est généralement inévitable. En outre, un boîtier de direction cassé ou qui fuit peut entraîner des dommages consécutifs au niveau de la pompe ou du servomoteur, qui peuvent être évités en changeant le boîtier de direction.

Réparation du boîtier de direction

Si le boîtier de direction est défectueux, il n’est pas facile de le réparer. La structure interne et la fonction des composants sont complexes et l’usure des roues dentées, des pignons et de la crémaillère est souvent déjà très avancée. Au lieu d’une réparation, il est donc généralement préférable de changer le boîtier de direction complet.

Acheter un boîtier de direction neuf ou d’occasion

Les boîtiers de direction sont proposés en tant que pièces neuves, pièces de rechange d’occasion et boîtiers de direction de remplacement. Certaines entreprises se sont spécialisées dans la réparation de systèmes de direction et se sont donné pour mission de réviser tous les types de boîtiers de direction. Pour ce faire, un boîtier de direction défectueux est entièrement démonté afin de pouvoir remplacer des composants tels que la roue dentée et la crémaillère. En revanche, l’installation d’un boîtier de direction d’occasion constitue une bonne alternative avantageuse, surtout pour les véhicules plus anciens.

Remplacement d’un boîtier de direction défectueux

Un boîtier de direction défectueux peut généralement être échangé sans problème contre une pièce de rechange intacte. Comme le boîtier de direction est un élément important pour la sécurité, cette réparation ne devrait être effectuée que par des personnes compétentes. La procédure exacte peut varier en fonction des différents types de boîtiers de direction. Un pont élévateur est utile pour changer la pièce sous le véhicule.

  1. Préparer le remplacement du boîtier de direction : Avant de pouvoir commencer à remplacer le boîtier de direction, il convient de procéder à certains préparatifs. Cela implique le démontage de certains composants, comme des pièces du châssis ou du système d’échappement. Les pièces rouillées et les raccords doivent être nettoyés avec une brosse métallique ou traités avec un produit antirouille.
  2. Démontage du boîtier de direction : le boîtier de direction défectueux est ensuite démonté. Pour cela, il faut en général détacher les barres d’accouplement des fusées d’essieu. Les conduites de raccordement de la direction assistée doivent également être démontées. L’huile d’assistance qui s’échappe doit être récupérée. Après avoir desserré tous les points de fixation, le boîtier de direction peut être retiré sous la voiture.
  3. Monter le boîtier de direction : L’étape suivante consiste à monter le nouveau boîtier de direction. Selon le modèle, il faut auparavant reprendre des composants de l’ancien boîtier de direction. Le montage dans le véhicule s’effectue ensuite dans l’ordre inverse. Il est important de respecter tous les couples de serrage prescrits par le fabricant et de travailler avec soin.
  4. Fin de la réparation : après le montage du boîtier de direction, il faut refaire le plein de liquide d’assistance et purger le système. Étant donné que des composants du châssis ont été détachés et qu’avec le nouveau boîtier de direction, une partie importante de la direction du véhicule a été remplacée, il convient d’effectuer une mesure de l’essieu après l’intervention.

Ici,inspiration et actualités gratuites

Inscrivez-vous à notre newsletter, qui paraît environ 10 fois par an

Guides les plus lus