Menu toggle

Bienvenue

Guides

Erreurs de vissage de voiture : voici les 7 erreurs les plus fréquentes lors de la réparation d'une voiture

Les réparations et les transformations d’une voiture devraient être un plaisir et permettre d’économiser des frais de réparation élevés. Mais ce n’est pas toujours le cas et certaines mésaventures peuvent coûter très cher. Découvrez maintenant quelles sont les erreurs les plus fréquentes lors de la réparation d’une voiture et comment les éviter.

Lire aussi : 7 réparations automobiles à ne pas faire soi-même

Erreur lors de la réparation d’une voiture – cela peut coûter cher

Qu’il s’agisse de changer l’huile du moteur, de réparer un dommage causé par un accident ou de restaurer complètement le véhicule, de nombreuses réparations automobiles sont volontiers effectuées par les vendeurs professionnels eux-mêmes. Cependant, il arrive parfois que des erreurs soient commises par les amateurs.

Erreur 1 : le mauvais couple

De nombreuses vis et connexions vissées sur des pièces automobiles doivent être serrées avec un certain couple. Pour ce faire, on utilise une clé dynamométrique sur laquelle on peut régler le couple souhaité. Lorsque ce point est atteint, la clé dynamométrique se déclenche et l’assemblage ne peut plus être serré.

De nombreux visseurs amateurs serrent les vis aussi fort qu’ils le peuvent, sans même tenir compte du couple de serrage prescrit. Les conséquences sont des vis arrachées ou des filetages ruinés, ce qui est difficilement réversible. Le risque d’accident augmente également, car les vis trop tendues peuvent se rompre ultérieurement sous la charge.


Erreur 2 : Mauvaise huile moteur

La vidange régulière de l’huile moteur est importante pour assurer une longue durée de vie aux moteurs à combustion. De nombreux automobilistes souhaitent économiser le coût de la vidange et effectuent eux-mêmes l’opération. C’est tout à fait faisable, mais il faut tenir compte de certains éléments. Il est notamment important de choisir la bonne huile moteur, car de nombreuses huiles moteur se distinguent par leurs propriétés.

Les vendeurs de voitures ne devraient donc pas se contenter d’acheter l’huile moteur qui est en vente à proximité. La viscosité et les autres caractéristiques de l’huile pourraient ne pas convenir et, dans le pire des cas, entraîner une panne de moteur. Il est préférable d’utiliser une huile moteur prévue et approuvée par le constructeur du véhicule. La plupart des informations à ce sujet se trouvent dans le manuel d’utilisation du véhicule.

Erreur 3 : Filetage du bouchon de vidange d’huile ruiné

Pour pouvoir vidanger l’huile moteur usagée lors de la vidange, il faut desserrer une vis sous le moteur. Le bouchon de vidange se trouve généralement au point le plus bas du carter d’huile. Lorsque l’huile usagée s’est écoulée du moteur, il faut remettre le bouchon de vidange en place. Il arrive parfois que le bouchon de vidange soit placé de travers, surtout lorsque les garagistes amateurs ne disposent pas d’un pont élévateur.

Ce faisant, ils ruinent le filetage du carter d’huile en le serrant. Le filetage est alors tellement endommagé qu’il ne reste plus qu’à remplacer le carter d’huile complet. Il est certes possible d’acheter des pièces automobiles d’occasion à bas prix, comme le carter d’huile, auprès d’une entreprise de recyclage automobile, mais le coût du remplacement n’est pas négligeable. C’est pourquoi il faut toujours mettre en place le bouchon de vidange d’huile avec soin et le serrer doucement à la main au début.

Erreur 4 : Pièces de rechange non homologuées

De nombreux propriétaires de voitures souhaitent économiser un peu d’argent lors de la réparation de leur véhicule. Les offres avantageuses sur Internet sont souvent tentantes, mais toutes les pièces proposées ne sont pas toujours de bonne qualité. Les pièces de tuning et les imitations, notamment, sont souvent proposées sans l’autorisation générale d’exploitation ABE. Ce problème ne se pose pas avec les pièces d’origine portant un numéro OEM, que vous pouvez également acheter d’occasion à bas prix.

Erreur 5 : Roues montées dans le sens inverse de la marche

Les pneus modernes présentent de nombreuses caractéristiques positives. Il n’est pas rare que celles-ci résultent d’un sens de rotation déterminé du pneu. Les pneus pour l’hiver en particulier, mais aussi les pneus sport, présentent un sens de rotation prédéfini par le fabricant. De nombreux amateurs n’en tiennent pas compte et montent les roues dans le sens inverse de la marche.

Toutefois, si les pneus dont le sens de rotation est prescrit sont montés et utilisés à l’envers, les propriétés positives des pneus peuvent rapidement se transformer en propriétés négatives. C’est pourquoi les roues ne doivent pas être échangées en croix lors du changement de roue. Le sens de rotation des pneus est indiqué par une flèche et l’inscription “Rotation”, et doit impérativement être respecté.

Erreur 6 : La surestimation de soi

Beaucoup d’amateurs se surestiment dans leurs projets. Cela concerne d’une part leurs propres capacités de réparation automobile, et d’autre part l’effort estimé. Par exemple, la restauration d’une voiture classique demande souvent beaucoup de travail non prévu, même si les pièces de rechange adéquates peuvent être achetées à bas prix chez un recycleur de voitures.

Erreur 7 : Erreur dans la commande de pièces de rechange

Les pièces de rechange incorrectes ou inadaptées sont ennuyeuses. Ce sont souvent le résultat d’une erreur de commande. En revanche, chez Autoparts24, la sélection de pièces automobiles adaptées est très simple. Après avoir saisi les données du véhicule, toutes les offres correspondantes sont clairement listées. En cas de doute, une comparaison du numéro OEM garantit le choix de la pièce de rechange appropriée.

Ici,inspiration et actualités gratuites

Inscrivez-vous à notre newsletter, qui paraît environ 10 fois par an

Guides les plus lus