Menu toggle

Bienvenue Retour

Guides

Mettre la voiture sur cales en toute sécurité : voici comment réussir la mise sur cales avec un cric et des chandelles de support

Ceux qui ne disposent pas d’un pont élévateur dans leur garage doivent trouver d’autres solution pour surélever leur véhicule. C’est en effet le seul moyen d’effectuer des travaux sur le soubassement ou le châssis. Il faut toutefois tenir compte de certains points. En effet, des accidents graves se produisent régulièrement lors de la réparation de voitures, surtout lorsque ces dernières sont faites par des amateurs. Dans ce guide, vous trouverez des conseils importants sur la mise sur cales des véhicules.

Les points suivants doivent être respectés lors de la mise sur cales d’une voiture

De nombreux dangers guettent lors de la réparation d’un véhicule. Les personnes peuvent être gravement blessées, en particulier lorsqu’elles travaillent sous le plancher du véhicule. Il n’est pas rare que, par le passé, un véhicule s’abaisse soudainement, par exemple en raison d’un défaut du cric.

Le fait de se faire rouler dessus par un véhicule représente également un réel danger lors de travaux de réparation sous la carrosserie. Quelques mesures suffisent toutefois à assurer la sécurité lors de la réparation d’un véhicule. Par exemple, en plus de serrer le frein à main, il faut toujours utiliser des cales devant les roues.

Assurer la sécurité avec des cales

Il est relativement facile de sécuriser les véhicules soulevés à l’aide de cales. Celles-ci constituent une solution professionnelle et empêchent l’abaissement soudain de la voiture. Le placement de cales fait donc partie des mesures de sécurité les plus importantes lors de travaux sous la voiture.

Il est également beaucoup plus facile d’effectuer différents travaux sur le plancher de la voiture lorsque l’ensemble du véhicule repose sur des chandelles. Lors de l’utilisation de crics et de chandelles, il faut toujours comparer leur capacité de charge et le poids du véhicule. De même, ils ne doivent être utilisés que sur un sol ferme.

Ustensiles importants pour surélever la voiture

Pour surélever la voiture en toute sécurité, on trouve dans le commerce un certain nombre d’outils et d’ustensiles. Il est souvent judicieux de les utiliser en combinaison les uns avec les autres. Ainsi, une voiture ne devrait jamais être maintenue seule par un cric lorsque l’on travaille sous la voiture. Le risque est trop grand que le cric cède ou se renverse en secouant la voiture.

  • Cric
  • Tréteaux de support
  • Rampes d’accès
  • Rampes hydrauliques

Cric

Une manière classique de soulever une voiture est d’utiliser un cric. Les crics sont disponibles en différents modèles et catégories de poids. Ils se placent facilement aux points prévus sous la voiture. Pour soulever la voiture dans le garage, les crics de manœuvre ou les crics hydrauliques sont les plus appropriés.

Tréteaux de support

Les tréteaux, également appelés tréteaux d’appui, sont de petits tréteaux réglables destinés à soutenir le véhicule. Les tréteaux sont placés sous le véhicule en des points résistants afin de supporter le poids du véhicule. Les tréteaux sont disponibles avec trois ou quatre pieds.

Rampes d’accès

L’utilisation de rampes d’accès permet de surélever facilement la voiture. Pour ce faire, les rampes d’accès sont positionnées en fonction de la largeur de voie de la voiture. Ensuite, la voiture est conduite sur les rampes avec les pneus.

Rampes hydrauliques

Les rampes hydrauliques sont un mélange de rampes d’accès et de crics hydrauliques. Comme pour les rampes d’accès normales, le chariot est d’abord amené sur la rampe. Ensuite, la surface de pose des pneus peut être soulevée davantage, comme avec un cric.

Relever sa voiture avec des cales en 6 étapes

Il existe différentes manières de soulever une voiture. Les rampes d’accès sont pratiques et permettent de soulever rapidement le véhicule. Toutefois, comme la voiture repose sur ses roues, il n’est pas possible de travailler sur le châssis. Dans ce cas, il est possible de surélever le véhicule complet à l’aide de cales. Cela se fait en quelques étapes.

Ainsi, le chariot est placé sur des cales :

  1. Stationnement de la voiture : pour pouvoir soulever la voiture avec le cric puis la caler, il faut la garer sur une surface solide. Les roues qui ne doivent pas être soulevées doivent maintenant être bloquées avec des cales pour éviter qu’elles ne roulent. Le frein à main doit également être serré.
  2. Chercher des points de levage : Les crics et les chandelles ne peuvent pas être placés n’importe où sur la voiture. Tous les endroits de la carrosserie ne sont pas suffisamment solides pour supporter le poids de la voiture. Les points de levage ou de cric sont généralement indiqués dans le manuel de la voiture.
  3. Mettre en place le cric : Une fois les points de levage trouvés, il est possible de placer un cric à cet endroit. Certains modèles de véhicules possèdent un point de levage à l’avant ou à l’arrière, au milieu, qui permet de soulever les essieux complets. Pour cela, le cric doit être suffisamment résistant.
  4. Soulever le véhicule : Le véhicule est ensuite soulevé avec précaution à l’aide du cric. Si le cric est placé au centre, il convient d’observer si la voiture se soulève de manière régulière. Il faut également veiller à ce que le cric reste dans la position prévue.
  5. Mettre la voiture sur cales : Une fois le véhicule soulevé, la mise sur cales peut commencer. Si tout l’avant ou tout l’arrière du véhicule a été soulevé, il faut placer un tréteau à droite et à gauche. Ces points de la carrosserie doivent toutefois être suffisamment stables. La hauteur des chevalets est ensuite ajustée.
  6. Abaisser le cric : une fois les crics positionnés et réglés, la charge de la voiture peut être abaissée sur ceux-ci. Selon le type de cric, il convient d’actionner le levier ou d’ouvrir une valve. La voiture doit être descendue lentement et avec précaution afin de vérifier la stabilité des vérins. Le cric peut ensuite être retiré.

Ici,inspiration et actualités gratuites

Inscrivez-vous à notre newsletter, qui paraît environ 10 fois par an

Guides les plus lus