Menu toggle

Bienvenue

Guides

Moteur en surchauffe : ce qu'il faut faire en cas de surchauffe du moteur

Pour que les moteurs à combustion ne chauffent pas trop pendant leur fonctionnement, un système de refroidissement sophistiqué leur assure une température correcte. Lorsque des pièces du système de refroidissement sont défectueuses ou si l’eau de refroidissement manque, le moteur peut toutefois surchauffer. Dans notre guide sur la surchauffe des moteurs, nous vous conseilons et répondons aux questions que vous pourriez vous poser.

Pourquoi le moteur surchauffe-t-il ?

Les moteurs, qu’ils soient diesel ou essence, génèrent beaucoup de chaleur lors de la combustion. Cette dernière doit être évacuée. Chaque véhicule moderne est équipé d’un système de refroidissement du moteur, car l’effet de refroidissement par l’air seul n’est pas suffisant. Au lieu de cela, l’eau de refroidissement est pompée dans un circuit de refroidissement à travers le moteur et vers le radiateur afin d’évacuer la chaleur produite.

Le système de refroidissement d’une voiture est composé de nombreux éléments. Il s’agit notamment d’un ventilateur qui veille à ce que l’air circule dans le radiateur, même à l’arrêt, et que la chaleur soit ainsi évacuée de manière fiable. Le circuit de refroidissement comprend également un thermostat qui commande ce dernier, la pompe de refroidissement et d’autres composants. Si l’une de ces pièces est défectueuse, le moteur risque de surchauffer.

Aperçu des causes fréquentes de la surchauffe d’un moteur

De nombreuses causes peuvent être à l’origine de la surchauffe du moteur. Outre des problèmes liés aux composants du système de refroidissement, un manque d’eau peut également être la source du mal. Il convient donc de vérifier régulièrement le niveau de l’eau de refroidissement.

  • Manque de liquide de refroidissement
  • Défaut de la ventilation du radiateur
  • Le thermostat ne s’ouvre pas
  • Le circuit de refroidissement n’est pas étanche
  • Air dans le système de refroidissement

Signes clairs de surchauffe du moteur

Si la température du moteur augmente, le véhicule attire l’attention du conducteur sur le problème en émettant un signal qui devra permettre d’éviter plus de dommages.

  • L’affichage de la température indique une valeur élevée
  • Le voyant du liquide de refroidissement s’allume
  • L’ordinateur de bord signale une surchauffe du moteur

L’un des signes les plus évidents d’une augmentation anormale de la température est l’allumage du voyant rouge d’avertissement de la température du liquide de refroidissement. Parallèlement, l’indicateur de température du liquide de refroidissement peut afficher une valeur élevée si le moteur est en surchauffe. Selon le modèle, une température élevée du moteur peut également s’afficher sur l’écran de l’ordinateur de bord.

Ce que les automobilistes doivent faire en cas de surchauffe du moteur

Si l’indicateur de température de l’eau affiche des valeurs inquiétantes ou si le témoin d’alerte rouge du tableau de bord s’allume, il faut agir rapidement. Le conducteur doit arrêter son véhicule au plus vite et couper le moteur.

  1. Chercher une possibilité d’arrêt
  2. Arrêter le moteur
  3. Ouvrir le capot
  4. Attendre que le moteur refroidisse
  5. Ajouter de l’eau si nécessaire
  6. Se rendre dans un garage

A l’arrêt, le capot peut être soulevé pour assurer le refroidissement. Ce dernier peut prendre un certain temps, mais il ne faut en aucun cas verser de l’eau froide sur le bloc moteur.

Procédure à suivre en cas de surchauffe du moteur

Le bouchon du radiateur ou du vase d’expansion ne doit pas être ouvert sans précautions particulières, car le système de refroidissement peut être sous pression et l’eau de refroidissement très chaude peut s’en échapper. Il convient plutôt d’utiliser un chiffon approprié pour ouvrir le bouchon après un temps de refroidissement adéquat. En cas de manque d’eau de refroidissement, il est possible d’en rajouter.

Une fois que le moteur a suffisamment refroidi, le véhicule doit être conduit jusqu’au garage le plus proche. Il convient toutefois de garder un œil sur l’indicateur de température. Si le moteur surchauffe à nouveau, la voiture doit être remorquée. Le garage pourra déterminer les causes de la surchauffe et entreprendre les réparations nécessaires.

Ce qu’il se passe quand on conduit avec un moteur en surchauffe

Si le moteur est en surchauffe et que la voiture continue malgré tout à rouler, cela peut entraîner des dommages importants: La culasse ou le bloc moteur peuvent alors être touchés. Il n’est pas rare que le moteur soit gravement endommagé et que sa réparation entraîne des frais considérables. L’unique solution est alors de remplacement tout bonnement le moteur.

Moteur en surchauffe – ces pièces sont peut-être défectueuses

Si une surchauffe du moteur se produit, différents composants du système de refroidissement peuvent en être la cause. Un manque de liquide de refroidissement est souvent provoqué par des fuites au niveau des tuyaux ou des raccords. Un joint de culasse défectueux ou un vase d’expansion fissuré peuvent également être à l’origine de la perte progressive de liquide de refroidissement.

Une pompe à eau défectueuse, des radiateurs endommagés ou des ventilateurs de radiateur cassés peuvent également être à l’origine de la surchauffe. Toutes les pièces du circuit de refroidissement et de nombreuses pièces de moteur sont disponibles d’occasion en qualité d’origine sur Autoparts24. De plus, vous pouvez facilement comparer les nombreuses offres de différentes entreprises de récupération de voitures.

Ici,inspiration et actualités gratuites

Inscrivez-vous à notre newsletter, qui paraît environ 10 fois par an

Guides les plus lus